Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 10:43
Joëlle, Hervé, Thierry, Arielle, Jérôme, Stéphane,Edgar, Sylvain et Gilles

Joëlle, Hervé, Thierry, Arielle, Jérôme, Stéphane,Edgar, Sylvain et Gilles

CR de la sortie à Bormes les Mimosas, du 8 au 11 avril 2016

Participants: Gilles et Jérôme Froment Stéphane et Geneviève Simonet Sylvain et Joëlle Dupuy Edgar Royon Hervé Lichtfouse Thierry Mourice Arielle Cuzin

Accompagnants: Monique Royon Françoise Lichtfouse Alexandre Simonet Isabelle Froment

En exploration sous les eaux méditerranéennes........ photo Stéphane Simonet

En exploration sous les eaux méditerranéennes........ photo Stéphane Simonet

Première sortie en mer de l'année pour l'ASSP et carton plein ! 4 immersions sur des sites désormais classiques, connus mais pourtant toujours synonymes de belles surprises. Météo au top, accueil de l'HDLP atteignant l'excellence, le DP du jour, notre Président en l'occurence a placé la barre très haut en nous ramenant plonger sur l'Arsinoë, bateau parfaitement adapté à l'actvité et piloté par Vincent, le sympathique patron d'Aquabormes Plongée.

Hervé et Edgar attentifs aux consignes du DP ( Sylvain ) le "Cressi man"....Photo Gilles Froment

Hervé et Edgar attentifs aux consignes du DP ( Sylvain ) le "Cressi man"....Photo Gilles Froment

Elles nous tendaient les bras, ces Iles d'or: dans un recoin de nos pensées d'abord, alors que coincés dans les tracas du quotidien ou les préoccupations professionnelles, nous nous accordions quelques instants d'évasion: bientôt la mer, les îles sur l'horizon...

les étoiles ne dansaient pas que devant nos yeux...Celle-ci avait choisi d'épouser une éponge noire ( voir http://doris.ffessm.fr/Especes/Eponge-cornee-noire3)   photo Stéphane Simonet

les étoiles ne dansaient pas que devant nos yeux...Celle-ci avait choisi d'épouser une éponge noire ( voir http://doris.ffessm.fr/Especes/Eponge-cornee-noire3) photo Stéphane Simonet

Et devant nous ensuite, puisque qu'Arsinoë trace son sillage direction Port-Cros pour une plongée de ré adaptation sur la pointe de la Galère. Bloc sur le dos, détendeur en bouche et caisson de l'appareil photo en main, il suffit d'un pas dans le vide pour franchir la surface.... C'est frais, 13°C...Un bref frisson, le temps que l'eau coule le long du dos et finissent par se réchauffer au contact de notre épiderme...

Thierry et Jérôme, sourire aux lèvres malgré l'eau froide.    photo Gilles Froment

Thierry et Jérôme, sourire aux lèvres malgré l'eau froide. photo Gilles Froment

Dans l'eau encore trouble des coups de vent à peine terminés, nous progressons vers la dorsale qui s'enfonce dans le bleu. Bientôt, vers 20 m, un éperon rocheux apparait, trône d'un énorme mérou brun qui partira nonchalant se cacher un peu plus loin, dérangé par nos flots de bulles et nos phares.

voici le roi sur son trône, en contre jour, photographié par Stéphane Simonet. (plus d'info sur http://doris.ffessm.fr/Especes/Epinephelus-marginatus-Merou-brun-474)

voici le roi sur son trône, en contre jour, photographié par Stéphane Simonet. (plus d'info sur http://doris.ffessm.fr/Especes/Epinephelus-marginatus-Merou-brun-474)

Peu farouche car protégé par un moratoire depuis 1993, ce mérou se laisse approcher.... photo Stéphane Simonet

Peu farouche car protégé par un moratoire depuis 1993, ce mérou se laisse approcher.... photo Stéphane Simonet

... De près ! on comptait en 2011 727 individus dans le parc national, dont 268 à la Gabinière .... photo Thierry Mourice

... De près ! on comptait en 2011 727 individus dans le parc national, dont 268 à la Gabinière .... photo Thierry Mourice

ce chapon ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Chapon3), sachant son camouflage percé à jour dresse ses dards venimeux en signe de défense. Gare à la piqure !    photo Stéphane Simonet

ce chapon ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Chapon3), sachant son camouflage percé à jour dresse ses dards venimeux en signe de défense. Gare à la piqure ! photo Stéphane Simonet

Plus bas, les gorgones disputent la place aux éponges et autres spirographes. Pendant qu'on observe un congre et une murène partageant le même trou, on raterait presque le barracuda solitaire ou les dorades grises qui tournent au sommet de la roche. Le soleil hésite encore à percer, il se réserve pour le lendemain. Nous aussi. Après 40 minutes, il est temps de sortir pour apprécier le trio sacré du WE: Thé chaud, madeleine proustienne et summum du luxe: douche brulante envoyée directement sous la combinaison pour retrouver les calories perdues.....Ce bateau spacieux, pratique et plein de rangement est décidément bien conçu...

douche chaude injectée directement sous le néoprène: grand luxe !       photo Gilles Froment

douche chaude injectée directement sous le néoprène: grand luxe ! photo Gilles Froment

Vidéo des plongées ajoutée le 28 mai 2016

voici une flabelline ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Flabelline-mauve3 ) dénichée par Stéphane Simonet, qui poussa au maximum les capacités "macro" de l'APN...

voici une flabelline ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Flabelline-mauve3 ) dénichée par Stéphane Simonet, qui poussa au maximum les capacités "macro" de l'APN...

Gilles Froment captura ,lui, la dance d'un spirographe (http://doris.ffessm.fr/Especes/Spirographe3) dévoilant des couleurs insoupçonnées

Gilles Froment captura ,lui, la dance d'un spirographe (http://doris.ffessm.fr/Especes/Spirographe3) dévoilant des couleurs insoupçonnées

Bormes.... What else ?

Retour à l'hôtel où nous sommes presque comme à la maison, pour un repas succulent digne des plus grandes tables. Le jour s'en va poussé par le crépuscule et les yeux piquent, il est temps d'aller rejoindre nos chambres. Demain, le bateau nous attend à 8h.....

Edgar à la poupe du Donator, noyé de bleu. Ici on rentre "en profonde", royaume de Dame Narcose. Mais tout y est plus beau.....photo Stéphane Simonet

Edgar à la poupe du Donator, noyé de bleu. Ici on rentre "en profonde", royaume de Dame Narcose. Mais tout y est plus beau.....photo Stéphane Simonet

Direction la grande passe, celle qui sépare à jamais Port-Cros et son satellite, Bagaud, de Porquerolles, pour une plongée de référence, celle qui allume l'étincelle dans le regard de chaque plongeur. Pour qui apprécie les épaves nimbées de bleu et parées des plus belles gorgones, il existe un top five dans le Var. Le Donator en fait partie. Victime d'un conflit qu'il traversa pourtant sans encombre, il termina son existence sur une mine oubliée, l'armistice pourtant signé et les fusils rangés.

Bormes.... What else ?
Jérôme, photographié par son père, sur le pont du Donator. il a apprécié........

Jérôme, photographié par son père, sur le pont du Donator. il a apprécié........

le mat, qui jusqu'en 2000, se dressait dans le bleu. Vaincu par la corrosion, les courants et la houle, il repose désormais sur le pont.  photo Stéphane Simonet

le mat, qui jusqu'en 2000, se dressait dans le bleu. Vaincu par la corrosion, les courants et la houle, il repose désormais sur le pont. photo Stéphane Simonet

A ses pieds, rêgnent en maitre les gorgones rouges et jaunes (http://doris.ffessm.fr/Especes/Gorgone-pourpre3), une spendeur !        photo Stéphane Simonet

A ses pieds, rêgnent en maitre les gorgones rouges et jaunes (http://doris.ffessm.fr/Especes/Gorgone-pourpre3), une spendeur ! photo Stéphane Simonet

Splendide animal émergeant du bleu grâce à nos phares, encore plus beau de part l'altération légère de nos consciences par l'ivresse azotée. on ne s'en lasse pas...... photo Stéphane Simonet

Splendide animal émergeant du bleu grâce à nos phares, encore plus beau de part l'altération légère de nos consciences par l'ivresse azotée. on ne s'en lasse pas...... photo Stéphane Simonet

Du vacarme de l'explosion déchirant la coque, des hurlements des marins tentant d'échapper au naufrage, est né un Eden pour plongeur. Rarement épave fut à ce point transformée par la mer, qui décida de se surpasser sur cette coque blessée. Le long du bout tendu qui rejoint la carcasse noyée, je me laisse couler avec Edgar et Hervé. Aujourd'hui le courant souvent violent est aux abonnés absents, la descente s'effectue dans le calme. Déjà le pont apparait, promesse de visions magnifiques et furtives.

Hervé se glisse entre les ferrailles tordues, caméra en main.... Photo Stéphane Simonet

Hervé se glisse entre les ferrailles tordues, caméra en main.... Photo Stéphane Simonet

festival de couleurs sur l'épave où le chrono défile toujours trop vite... Photo Stéphane Simonet

festival de couleurs sur l'épave où le chrono défile toujours trop vite... Photo Stéphane Simonet

Presque - 40 m, j'interroge Edgar du regard et nous décidons de glisser de quelques mètres, pour admirer les gorgones ornant le safran à jamais immobile du cargo. Stabilisés, attentifs malgré la narcose qui tisse ses fils dans nos esprits ralentis, nous progressons lentement sur le flanc babord dans une explosion de mauves et de jaunes. Sorties du linceul bleu des profondeurs par nos éclairages, les gorgones renaissent sous nos yeux, dans un nuage d'anthias pourpres et la maraude d'un denti vif argent. Sous les palmes, les cales s'offrent, gueule sombre au milieu des ferrailles couleur de rouille.

ces filaments blanchâtres sont des oeufs de céphalopodes, probablement un poulpe. photo Stéphane Simonet

ces filaments blanchâtres sont des oeufs de céphalopodes, probablement un poulpe. photo Stéphane Simonet

à l'abri de la lumière, sous la poupe, des éponges tubulaires jaunes croissent lentement.(http://doris.ffessm.fr/Especes/Eponge-cavernicole-jaune3)  photo Stéphane Simonet

à l'abri de la lumière, sous la poupe, des éponges tubulaires jaunes croissent lentement.(http://doris.ffessm.fr/Especes/Eponge-cavernicole-jaune3) photo Stéphane Simonet

Un souffle et je suis sous le pont, déchirant les ténèbres régnant dans les entrailles du Donator. L'exploration sera pour une autre fois, armé du matériel adapté. La montre se fait plus pressante, les aiguilles du manomètre commencent à s'orienter du mauvais côté, il faut rejoindre le bout, non sans une dernière photo, un dernier regard sur cette toile de maître...

bouquet de gorgones " Eunicella cavolini" recouvrant la tôle ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Gorgone-jaune3)   photo Stéphane Simone

bouquet de gorgones " Eunicella cavolini" recouvrant la tôle ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Gorgone-jaune3) photo Stéphane Simone

Bormes.... What else ?
Au palier, on rêve, on revoit sa plongée, et souvent on croise des créatures dignes d'Abyss ou d'Avatar? Ici un cténophore (http://doris.ffessm.fr/Especes/Bolinopsis3) qui apprivoise la lumière... photo Gilles Froment

Au palier, on rêve, on revoit sa plongée, et souvent on croise des créatures dignes d'Abyss ou d'Avatar? Ici un cténophore (http://doris.ffessm.fr/Especes/Bolinopsis3) qui apprivoise la lumière... photo Gilles Froment

Nous quittons l'épave et 3 minutes 30 plus tard, nous sommes à - 6 m, le parachute envoyé, l'esprit encore un peu au fond. Dans nos bulles, l'azote dissous en profondeur s'échappe, et avec lui s'en vont les gorgones flamboyantes, les jaunes d'or, les rouges pourpres....Heureusement restent les photos et les films.....

Thierry et Arielle, en pleine désaturation.    photo Gilles Froment

Thierry et Arielle, en pleine désaturation. photo Gilles Froment

Pour réaliser un plan parfait, il fallait, pour compléter cette plongée du matin, rester à la hauteur. A épave grandiose, il fallait une roche d'exception. Elle nous attendait derrière Port-Cros, face au large au bout milieu du parc national, désormais libéré de sa charte mais sous le joug d'une RE-GLE-MEN-TA-TION ( clin d'oeil amical à Vincent !)...

Parfois, il faut décoller la tête du fond, scruter le bleu ou la surface. ils étaient là, nos barracudas, il suffisait de lever le masque vers l'écume.    photo Stéphane Simonet

Parfois, il faut décoller la tête du fond, scruter le bleu ou la surface. ils étaient là, nos barracudas, il suffisait de lever le masque vers l'écume. photo Stéphane Simonet

Voici une ceinture de Vénus ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Cestum-veneris-Ceinture-de-Venus-26) qui d'après la mythologie permettait à Héra  de faire revenir son époux volage..... Photo Stéphane Simonet

Voici une ceinture de Vénus ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Cestum-veneris-Ceinture-de-Venus-26) qui d'après la mythologie permettait à Héra de faire revenir son époux volage..... Photo Stéphane Simonet

Largage millimétré au ras du tombant, descente en feuille morte au milieu des poissons, les acteurs sont en place et le spectacle va pourvoir commencer. Très rapidement les mérous entrent en scène, ils ne la quitteront plus. Murènes et congres,dorades grises et dentis se bousculent, tandis qu'au dessus de nos têtes, les barracudas silencieux glissent immobiles sous l'écume.

un anthias réfugié dans une faille, par Gilles Froment

un anthias réfugié dans une faille, par Gilles Froment

une murène, à trou, veille sur la Gabinière.    photo Gilles Froment

une murène, à trou, veille sur la Gabinière. photo Gilles Froment

Gros plan sur son voisin, un congre, dont le museau balafré témoigne de bagarres acharnées pour obtenir la bonne faille.    photo Gilles Froment

Gros plan sur son voisin, un congre, dont le museau balafré témoigne de bagarres acharnées pour obtenir la bonne faille. photo Gilles Froment

Dans chaque trou quelque chose à voir, dans sa chaque faille un habitant, dans la moindre fissure un organisme inconnu ou un serpule effarouché. En dérive le long de la roche, la plongée se fait contemplative et à force d'économiser nos coups de palmes, le froid se fait sentir malgré les 7 mm de néoprène des combinaisons. Regroupés dans la calanque sombre, nous faisons transpercer la surface par nos sacs paliers, carottes oranges au milieu du bleu....

voici "Aplidium proliferum" (http://doris.ffessm.fr/Especes/Ascidie-coloniale-ovoide3), une ascidie filtreuse étudiée très sérieusement par les scientifiques. On en extrait une molécule, l'aplidine ou Déhydrodidemnin B, à la propriété anti-tumorale (antiviral, antiprolifératif). L'aplidine est un agent inducteur de la mort cellulaire (des cellules leucémiques), caractérisé par une faible toxicité hématologique et une spécificité envers les cellules tumorales. Cette molécule fait actuellement l'objet d'essais cliniques poussés. Photo Gilles Froment

voici "Aplidium proliferum" (http://doris.ffessm.fr/Especes/Ascidie-coloniale-ovoide3), une ascidie filtreuse étudiée très sérieusement par les scientifiques. On en extrait une molécule, l'aplidine ou Déhydrodidemnin B, à la propriété anti-tumorale (antiviral, antiprolifératif). L'aplidine est un agent inducteur de la mort cellulaire (des cellules leucémiques), caractérisé par une faible toxicité hématologique et une spécificité envers les cellules tumorales. Cette molécule fait actuellement l'objet d'essais cliniques poussés. Photo Gilles Froment

Retour à bord, thé, madeleine et douche...vous vous rappelez ? D'autant plus appréciable que nous avons le bateau pour nous, la mer est d'huile, le ciel bleu et le soleil haut....Les visages se fendent d'un sourire d'aise et de plaisir.....

Bormes.... What else ?

Retour au port dans la douceur d'une fin de journée, qui s'achèvera, avant le repas par un topo sur la classification des accidents enrichi par notre médecin fédéral.

Dernière plongée ce lundi matin. avant de partir, il faut prendre son forfait puisque nous allons sur ...la piste de ski. Enfin, plutôt la pointe de Montrémian sur l'ilot Bagaud, qui présente la particularité de présenter aux plongeurs, entre 2 barres rocheuses, une pente sableuse immaculée rappelant les sports d'hiver. Après barracudas et mérous, c'est une belle araignée de mer claudiquant en bas de la piste qui attira notre attention. Non loin, quelques nacres parées de belles concrétions nous attirèrent dans l'herbier avant que manos et ordinateurs ne nous indiquent le retour vers la surface et Arsinoë. Juste avant le palier, sars et dorades nous offrirent une dernière sarabande.

une grande araignée de mer ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Grande-araignee-de-Mediterranee3) photographiée par Gilles Froment. Nous avons plongé au bon moment, car au moi d'avil elles remontent des profondeurs.

une grande araignée de mer ( http://doris.ffessm.fr/Especes/Grande-araignee-de-Mediterranee3) photographiée par Gilles Froment. Nous avons plongé au bon moment, car au moi d'avil elles remontent des profondeurs.

Cette rascasse offre son museau au photographe.     image de Gilles Froment

Cette rascasse offre son museau au photographe. image de Gilles Froment

Bormes.... What else ?
photo de Gilles Froment

photo de Gilles Froment

Merci à Aquabormes pour le sourire et une organisation topissime, ainsi qu'à l'Hôtel de la Plage pour le sourire (bis) l'accueil, les bons petits plats du chef et les chambres confortables de cet hôtel plein de charme.

une mostelle (http://doris.ffessm.fr/Especes/Mostelle-de-roche3) débusquée par Stéphane Simonet

une mostelle (http://doris.ffessm.fr/Especes/Mostelle-de-roche3) débusquée par Stéphane Simonet

impossible de terminer ce compte rendu sans évoquer la nouvelle copine du Président.......Photo Gilles Froment

impossible de terminer ce compte rendu sans évoquer la nouvelle copine du Président.......Photo Gilles Froment

RDV est déjà pris, nous reviendrons c'est sur, à bien réfléchir, l'un de nous a forcément oublié quelque chose sous les mimosas, "for ever" comme chantait un chanteur blond, à moins que je ne me trompe de fleurs...

Directeur de plongée & organisateur : Sylvain

Compte-rendu : Stéphane

support plongée : Aquabormes http://aquabormes.fr/

Hébergement: Hôtel de la Plage www.hotelbormes.com

Partager cet article

Repost 0
Published by plongeur
commenter cet article

commentaires