Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 08:29

Compte rendu de la sortie ASSP Plongée au lac du Bourget du 11 octobre 2021

le trio,   photo Stéphane Simonet

le trio, photo Stéphane Simonet

 

Participants :  Sylvain Dupuy    Gilles Froment    Stéphane Simonet

 

Sauf mention contraire, les images sont de Gilles Froment

Il est des évènements qui marquent une carrière de plongeur : ce 11 octobre, c’est le passage de notre président du côté obscur de la Force, pardon, je veux dire à la plongée sans bulle. Sylvain s’est équipé d’un recycleur, un Triton de M3S comme votre serviteur et débute donc sa formation sur sa machine. Évidemment, impossible de résister à l’envie de tester ce nouveau jouet, étape particulière dans un cursus de plongée déjà bien rempli….

notre président est passé du détendeur aux "moustaches bleues" du Triton

notre président est passé du détendeur aux "moustaches bleues" du Triton

Nous voilà donc en route pour le lac du Bourget, afin de permettre à Sylvain de tester sa machine. Pour tout vous dire, une première prise de contact a déjà eu lieu a Bordelan, dans quelques mètres d’eau, mais la frustration était grande de n’avoir qu’entre aperçu les capacités du Triton.

Chindrieu au nord inaccessible, repli sur la rive est du lac.

Chindrieu au nord inaccessible, repli sur la rive est du lac.

Et donc nous arrivons à Chindrieu, site de plongée habituel et bien connu….Sauf que rien n’a bougé mais tout a changé, comme dans la chanson ( celui qui trouve l’interprète et le titre gagne tout mon respect) : l’accès au parking est désormais verrouillé par des bornes hydrauliques, il faut avoir un bateau au port pour s’approcher…Du coup, le transport de l’ensemble de notre matériel, même avec la remorque seule est impossible…. Les allers retours nécessaires pour arriver à la plage douchent immédiatement notre enthousiasme…

un petit parking sur le bord de la route indique le site...

un petit parking sur le bord de la route indique le site...

le Triton attend son immersion...... et au loin sur la rive opposée...

le Triton attend son immersion...... et au loin sur la rive opposée...

....l'Abbaye d'Haute Combe....

....l'Abbaye d'Haute Combe....

C’est mort pour Chindrieu, la plongée sur le tombant va devenir compliquée…Il en faut plus pour nous arrêter, et nous passons au plan B, le site de la pierre à bise, heureusement que la météo est calme car le coin est exposé et la mise à l’eau acrobatique…d’autant plus avec la baisse du niveau du lac ! (Baisse exceptionnelle du niveau du lac du Bourget (aixlesbains.fr))

L'abbaye royale d'Hautecombe est une abbaye en activité située dans la commune de Saint-Pierre-de-Curtille sur la rive occidentale du lac du Bourget, en Savoie. Elle a été fondée en 1125 par Amédée de Lausanne, avec l'aide du comte Amédée III de Savoie et l'appui de Bernard de Clairvaux, et construite durant le XIIe siècle par des moines cisterciens. Elle est particulièrement connue pour être la nécropole de la Maison de Savoie (comtes de Savoie, leur famille, et quelques membres de la famille ducale de Savoie) puis de quelques-uns des rois et reines d'Italie.

L'abbaye royale d'Hautecombe est une abbaye en activité située dans la commune de Saint-Pierre-de-Curtille sur la rive occidentale du lac du Bourget, en Savoie. Elle a été fondée en 1125 par Amédée de Lausanne, avec l'aide du comte Amédée III de Savoie et l'appui de Bernard de Clairvaux, et construite durant le XIIe siècle par des moines cisterciens. Elle est particulièrement connue pour être la nécropole de la Maison de Savoie (comtes de Savoie, leur famille, et quelques membres de la famille ducale de Savoie) puis de quelques-uns des rois et reines d'Italie.

Nous préparons nos panoplies d’homo aquaticus :

  • Pour Gilles, recycleur latéral Joki avec mélange trimix 14/56 en diluant, bail out de nitrox 32 et 70, complété par le propulseur Bonex
  • Pour Sylvain, bi 2x 9 litres en dorsal et Triton
  • Pour moi, 2 x 4 litres en latéral et Triton
l'ensemble du matériel s'étale sur le muret

l'ensemble du matériel s'étale sur le muret

recycleur Joki, blocs relais et propulseur nous attendent dans l'eau

recycleur Joki, blocs relais et propulseur nous attendent dans l'eau

Nous passons un bon moment au briefing pour caler la première immersion « sérieuse » de Sylvain sur son recycleur : préparation et descente à – 6 m en oxygène pur pour éliminer tout risque d’hypoxie (une vacherie, ce truc), vérification de la réaction des cellules, ouverture du diluant, descente prudente jusque vers 20  m, fermeture du diluant et maintien du set point à 1.2b par la vanne kiss… on répète, on précise, on mentalise tout ça…..et on galère un peu avec l’ordinateur connecté Freedom pour rentrer dans les menus, mais avec le manuel à portée de main on finit par y arriver…

dernière précision avant de se mettre à l'eau

dernière précision avant de se mettre à l'eau

Les tests de surpression et dépression sont validés, les cellules sont calibrées, y’ a plus qu’à…

Heureusement qu’il fait doux, on peut ainsi sans passer au sauna installer nos blocs dans l’eau en vêtements étanches. Il faut faire attention, la dernière dalle de béton en bas de l’escalier, effondrée et branlante ne facilite pas la mise à l’eau.

la marche est haute, chargé du bi 9 et du recycleur, Sylvain semble dubitatif...

la marche est haute, chargé du bi 9 et du recycleur, Sylvain semble dubitatif...

Stéphane est le dernier à rentrer dans l'eau

Stéphane est le dernier à rentrer dans l'eau

On patauge pendant un bon quart d’heure pour parfaire l’équipement, et c’est parti !

visiblement, y'a un truc qui coince...

visiblement, y'a un truc qui coince...

... avec un coup de main, tout va bien .... Prêt à plonger !

... avec un coup de main, tout va bien .... Prêt à plonger !

On commence bien entendu par se perdre, chacun concentré sur son matériel, et moi qui part ancrer la bouée de surface… c’est donc là qu’on se retrouve, avant de redescendre.

Gilles nous suit un moment.....capture Paralenz

Gilles nous suit un moment.....capture Paralenz

Sylvain, concentré sur le pilotage de la machine.   capture Paralenz

Sylvain, concentré sur le pilotage de la machine. capture Paralenz

on progresse doucement à proximité de la paroi, en sécurité... capture Paralenz

on progresse doucement à proximité de la paroi, en sécurité... capture Paralenz

Le recycleur, c’est une arme d’exploration massive, qui a pour lui le silence, une respiration de gaz chaud et humide, une autonomie de folie, une décompression optimisée…Oui mais au contraire d’un simple détendeur avec lequel il faut seulement respirer, un recycleur, ça se pilote …..il faut oublier des années d’automatisme en circuit ouvert, de poumon ballast en mode « inconscient »…

échange de signes OK, Sylvain s'habitue au silence du recycleur....Stay on the loop !     capture Paralenz

échange de signes OK, Sylvain s'habitue au silence du recycleur....Stay on the loop ! capture Paralenz

progression couleur menthe à l'eau     capture Paralenz

progression couleur menthe à l'eau capture Paralenz

Sylvain évolue « sur la pointe des palmes », bien concentré sur la gestion de la machine et ses nouvelles sensations. Je le marque à la culotte, sans le lâcher des yeux, prêt à répondre à une sollicitation. Gilles nous accompagne un instant en prenant des photos, puis sonde un peu plus bas, il dispose du matériel pour cela.

Stéphane, photographié par Gilles avant sa descente, on aperçoit l'avant du propulseur.

Stéphane, photographié par Gilles avant sa descente, on aperçoit l'avant du propulseur.

drôle de découverte sur ce tombant, par Gilles

drôle de découverte sur ce tombant, par Gilles

sans bulle, sans bruit......   capture Paralenz

sans bulle, sans bruit...... capture Paralenz

en lac, dés qu'on effleure le fond, c'est la touille !    capture Paralenz

en lac, dés qu'on effleure le fond, c'est la touille ! capture Paralenz

Doucement, nous glissons vers les profondeurs, - 10, -15 – 20 m. Nous faisons demi tour et partons plein sud tombant main gauche, pour arriver sur une dalle bien lisse inclinée à 45 degrés. L’eau est un peu chargée mais claire, sans phare nous évoluons dans la menthe à l’eau classique des lacs alpins. Sylvain est bien stabilisé, on vérifie la PPO2, tout va bien, on s’autorise une brève glissade vers – 30 m, derrière le masque, le président a les yeux qui brillent…

concentré mais heureux !

concentré mais heureux !

une vérification de la PPO2 régnant dans les faux poumons, tout va bien.    capture Paralenz

une vérification de la PPO2 régnant dans les faux poumons, tout va bien. capture Paralenz

vérification de la pression d'oxygène dans le bloc oxy       capture Paralenz

vérification de la pression d'oxygène dans le bloc oxy capture Paralenz

Température de l’eau 7°C, j’apprécie la qualité de mes sous-vêtements polonais et du chauffage Thermalution, quel bonheur ! En équilibre au-dessus de la dalle minéral qui incite à prendre de la profondeur, nous décidons de regagner tranquillement la surface en suivant la ligne de la roche….vers – 12 m, après un bref ressaut vertical, nous envoyons nos sacs paliers, exercice prévu au briefing. La PPO2 de Sylvain s’affole un peu, il rince au diluant… il apprend le pilotage du Triton, toujours zen……Un bruit de moteur enfle à nos oreilles, c’est le Bonex qui tracte Gilles qui nous rejoint au palier. Je remarque aussitôt le deuxième étage Jet stream qu’il a en bouche : suite à une petite entrée d’eau, le recycleur est devenu pénible à respirer sur la fin des paliers, et il a préféré passer en circuit ouvert pour finir, rien de grave.

Sylvain m'indique une fuite sur son gant étanche, ans doute entaillé sur une moule d'eau douce.....     capture Paralenz

Sylvain m'indique une fuite sur son gant étanche, ans doute entaillé sur une moule d'eau douce..... capture Paralenz

sous les sacs paliers......Capture Paralenz

sous les sacs paliers......Capture Paralenz

Gilles perce la surface après sa plongée......   capture Paralenz

Gilles perce la surface après sa plongée...... capture Paralenz

On regagne le point de départ de la plongée, je retrouve mon dévidoir ficelé sur un caillou grâce au flasheur fixé dessus, et on se retrouve tous en surface, et déjà ça débriefe….

Hommage au photographe qu'on voit rarement sur les photos !    merci Gilles pour ces milliers d'images ! capture Paralenz

Hommage au photographe qu'on voit rarement sur les photos ! merci Gilles pour ces milliers d'images ! capture Paralenz

un nouveau plongeur sans bulle heureux  !

un nouveau plongeur sans bulle heureux !

bon, maintenant faut sortir de l'eau.....

bon, maintenant faut sortir de l'eau.....

pas facile la marche est haute !

pas facile la marche est haute !

un plongeur sous la montagne....

un plongeur sous la montagne....

Belle journée sous le soleil, belle plongée malgré une caméra farceuse qui continue à nous jouer des tours, son retour au Danemak est programmé. Et un capteur O dive qui refuse de se connecter au téléphone…le numérique a du bon, mais parfois……il me facilite un peu le transit intestinal…….

Stéphane, prêt à sortir....

Stéphane, prêt à sortir....

sorti !

sorti !

Gilles est encore dans l'eau, vision en "fish eye"      capture Paralenz

Gilles est encore dans l'eau, vision en "fish eye" capture Paralenz

Trio de recycleurs au lac
petits blocs pour une petite plongée !

petits blocs pour une petite plongée !

Prochaine étape de nos aventures subaquatiques, la Suisse pour Sylvain pour sa formation et le grand RDV à Bormes les Mimosas à la fin du mois !

un nouveau venu chez les tritonneurs !      photo Stéphane Simonet

un nouveau venu chez les tritonneurs ! photo Stéphane Simonet

photo Stéphane Simonet

photo Stéphane Simonet

Partager cet article
Repost0

commentaires