Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2024 7 16 /06 /juin /2024 18:01
tout est là..... Photo Florence Royon

tout est là..... Photo Florence Royon

COMPTE-RENDU WEEK-END PLONGEE - ILE DE PORQUEROLLES – 31 MAI au 03 JUIN 2024

Participants :

SIMONET Stéphane (plongeur) 
SIMONET Geneviève (plongeur)
FROMENT Gilles (plongeur)
FROMENT ISABELLE
FROMENT JEROME (plongeur)
Philipe MOYA (plongeur)
Pascal DREUX (plongeur)
Lara MEYGRET (plongeur)
Hervé LICHTFOUSE (plongeur)
Françoise LICHRTFOUSE
Eric BERNARD (plongeur)
ROYON Edgar (plongeur) 
ROYON Thibaut (plongeur) 
ROYON Julie  
ROYON Florence (plongeur et organisatrice) 
Famille EYRAUD
 

sauf mention contraire les images sont de Gilles Froment

le sourire, toujours le sourire !    photos Florence Royon

le sourire, toujours le sourire ! photos Florence Royon

Un beau week-end de 2, 3, ou 4 jours selon les participants, sur la mythique île de Porquerolles ! La météo a été plus que clémente, ce qui nous a permis de ne louper aucune plongée. Un séjour loin des tracas du quotidien, avec des vraies allures de vacances.

l'arrivée dans le port de Porquerolles    photo Florence Royon

l'arrivée dans le port de Porquerolles photo Florence Royon

c'est sûr, on est dans une carte postale......Photo Florence Royon

c'est sûr, on est dans une carte postale......Photo Florence Royon

Vous avez dit paradisiaque ?   photo Florence Royon

Vous avez dit paradisiaque ? photo Florence Royon

Toujours un réel plaisir que d’abandonner sa voiture à la Tour Fondue pour prendre le bateau navette direction l’île (à peine 20 minutes de traversée)! Un très agréable séjour, sans voiture, sur une île paradisiaque, entre amis pour prendre le temps de se consacrer aux loisirs, la plongée en tête, devant le vélo (électrique !), la rando, la dégustation de glace et le farniente !

le soir venu l'ile est à nous !   photo Florence Royon

le soir venu l'ile est à nous ! photo Florence Royon

L’île de Porquerolles est la plus grande et la plus occidentale des trois îles d'Hyères avec ses 12,54 km2 de superficie. Elle se situe à 2,6 km au sud-est de la Tour Fondue, l'extrémité sud de la presqu'île de Giens, et à 9,6 km à l'ouest de l'île de Port-Cros. 

bon à l'arrivée, c'est un peu sportif, ça se mérite.....

bon à l'arrivée, c'est un peu sportif, ça se mérite.....

mais ça devient vite plus sympathique....

mais ça devient vite plus sympathique....

Elle forme un arc orienté est-ouest, aux bords découpés, de 7,5 km de long sur 3 km de large. Son pourtour est d’une trentaine de kilomètres. L’île culmine au sémaphore à 142 m. Elle doit son état de conservation au fait qu'elle est propriété de l'État français depuis 1971 et bénéficie du statut de « parc national » depuis 2012.

Pas de bémol sur Porquerolles !
ballade ou plongée, à pied ou en vélo, y'en a pour tout le monde !

ballade ou plongée, à pied ou en vélo, y'en a pour tout le monde !

Encore cette année, nous avons eu la chance de pouvoir profiter d’une météo exceptionnelle, très appréciable compte tenu du printemps extrêmement maussade et pluvieux jusque-là ! 

la plage de la Courtade, au soleil couchant....

la plage de la Courtade, au soleil couchant....

Le choix de la date, en dehors d’un week-end prolongé, avec un départ vendredi matin pour la plupart des participants et un retour le lundi après-midi nous a permis d’éviter les bouchons.
Plonger sur l’île présente plusieurs avantages. C’est l’assurance de pouvoir plonger par tous les temps. Les sites sont accessibles relativement rapidement, notamment les épaves.
 

Comme tous les ans, nous avons logé en pension complète à l’IGESA, classé désormais 3 étoiles depuis cette année. Chambres spacieuses et confortables, rénovées récemment. On est loin du confort spartiate des premières années. Et c’est bien mieux ainsi !

Petit coin de paradis baignant dans une mer turquoise, le village vacances IGESA de Porquerolles abrite 8 bâtiments au riche passé militaire. L’IGESA bénéficie d’un parc magnifique, à l’abri de l’agitation du centre-ville. Seul bémol, la gestion plus que compliquée des réservations et de la facturation…

Accueil pro et proche de Guillaume et de son équipe. Guillaume est toujours aussi agréable tout en étant bien axé sécurité.
La petite voiturette de golf électrique bien pratique pour transporter nos sacs a fini par rendre l’âme cette année. Nous l’avions pressenti lors de notre précédent séjour !
 

Le local est relativement proche du bateau et l’équipe du club se charge de transporter les bouteilles. Bien pratique pour nous plongeurs car cela permet de réduire les efforts avant et après les plongées. Nous avons pu laisser tout notre matériel sur le bateau entre toutes les plongées. Le bateau, en aluminium est relativement spacieux.

1ère plongée vendredi après-midi : LES MEDES

Pascal, plongeur assidu, dans une config impeccable !

Pascal, plongeur assidu, dans une config impeccable !

être bien lesté, bien réglé et propre dans sa configuration de plongée permet au plongeur d'oublier la technique pour se concentrer sur l'exploration, et découvrir ce poisson au nom imprononçable, un tryptérygion jaune

être bien lesté, bien réglé et propre dans sa configuration de plongée permet au plongeur d'oublier la technique pour se concentrer sur l'exploration, et découvrir ce poisson au nom imprononçable, un tryptérygion jaune

ou cette éponge encroutante bleuatre Phorbas Tenacior.

ou cette éponge encroutante bleuatre Phorbas Tenacior.

pas loin cet Agelas orangée cotoie des anémones encroutantes jaunes....

pas loin cet Agelas orangée cotoie des anémones encroutantes jaunes....

autre option, faire migrer les blocs latéralement le long des flancs, pour améliorer la glisse et fractionner les charges, épargnant ainsi les dos fragiles...

autre option, faire migrer les blocs latéralement le long des flancs, pour améliorer la glisse et fractionner les charges, épargnant ainsi les dos fragiles...

belle surprise un poulpe ou octopus vulgaris, devenu rare depuis quelques temps....

belle surprise un poulpe ou octopus vulgaris, devenu rare depuis quelques temps....

cette rencontre valait bien un gros plan, chromatophores, iridophores et leucophores répartis sur sa peau font de lui un champion du camouflage....

cette rencontre valait bien un gros plan, chromatophores, iridophores et leucophores répartis sur sa peau font de lui un champion du camouflage....

Pas de bémol sur Porquerolles !

Le rocher des Mèdes est localisé à la pointe nord-est de l’île, juste à côté du Cap des Mèdes. Mise à l’eau sous la roche percée, pour rejoindre deux gros blocs espacés de quelques mètres.  Alternance de gros blocs de schiste. Site bordé par le sable et l’herbier de posidonie. On peut aisément faire le tour de l’ilôt de blocs rocheux en blocs rocheux.

une éponge encroutante orange et une ascidie rouge, photographié par Gilles....

une éponge encroutante orange et une ascidie rouge, photographié par Gilles....

...notre photographe officiel qui méritait bien ce portrait

...notre photographe officiel qui méritait bien ce portrait

union du jaune et du bleu....

union du jaune et du bleu....

et dans une faille, une galathée bicolore.....

et dans une faille, une galathée bicolore.....

la palanquée Royon en explo

la palanquée Royon en explo

une axinelle commune

une axinelle commune

fin de plongée, Pascal envoie son sac palier pour se signaler en surface.

fin de plongée, Pascal envoie son sac palier pour se signaler en surface.

fin de journée sur Porquerolles

fin de journée sur Porquerolles

2ème plongée samedi matin: les Gendarmes

et c'est reparti ! ici Hervé croise une autre palanquée

et c'est reparti ! ici Hervé croise une autre palanquée

une éponge noire Songia Officinalis

une éponge noire Songia Officinalis

cherchez le crustacé sur cette gorgone pourpre....

cherchez le crustacé sur cette gorgone pourpre....

plutôt rare, une rose de mer méditerranéenne, Pentapora facialis

plutôt rare, une rose de mer méditerranéenne, Pentapora facialis

Situé à l’est de Porquerolles le Sec du Gendarme est une remontée rocheuse de forme conique aux nombreuses failles. Un site facile d’accès.
Stéphane a profité de cette plongée pour faire s’exercer Lara, Jérôme et Pascal aux exercices pratiques du niveau 3. Exercices qu’ils ont réalisés avec succès ! 
 

déséquiper un plongeur inconscient, pas toujours simple....

déséquiper un plongeur inconscient, pas toujours simple....

tractage.....

tractage.....

et le hisser à bord du bateau l'est encore moins !

et le hisser à bord du bateau l'est encore moins !

3ème plongée samedi après midi : Le CIMENTIER de la Garde

ça ne se voit pas trop sur la photo, mais ça brasse !

ça ne se voit pas trop sur la photo, mais ça brasse !

l'épave s'explore vite....

l'épave s'explore vite....

rapidement, l'explo en direction du rivage commence....

rapidement, l'explo en direction du rivage commence....

Situé au pied du phare de la Jaume Garde, le Cimentier de la Garde est l’épave d’une barge construite en béton armé. L’avant repose sur 15 mètres, profondeur maximale de l’épave. L’origine du naufrage du Cimentier est incertaine. Il aurait été coulé par l’armée allemande pendant la 2nde guerre mondiale pour casser la vague qui se formait entre la pointe Nord-Ouest de l’Ile et l’ile du Petit Langoustier. Il ne possède machine ni hélice.

dans le dédale de roches, d'herbiers et de canyon, il y a des choses à voir comme cette holoturie...ou une étoile de mer glaciaire ?

dans le dédale de roches, d'herbiers et de canyon, il y a des choses à voir comme cette holoturie...ou une étoile de mer glaciaire ?

ce serpule ayant élu domicile sur cette éponge bleue....

ce serpule ayant élu domicile sur cette éponge bleue....

Après la visite de l’épave, nous sommes partis explorer les petits vallons qui l’entourent. Dur dur de s’orienter dans ce véritable « labyrinthe » … même nos plongeurs les plus doués ont admis que c’était chose ardue 😊.

l'orientation n'était pas toujours évidente....

l'orientation n'était pas toujours évidente....

sous les surplombs, une fragile salmacine....

sous les surplombs, une fragile salmacine....

une langouste discrète, dans 6 m d'eau....

une langouste discrète, dans 6 m d'eau....

un oursin granuleux....

un oursin granuleux....

un banc de saupes dans l'herbier, en fin de plongée

un banc de saupes dans l'herbier, en fin de plongée

Lara s'en est bien sortie, sur cette nav'difficile.....

Lara s'en est bien sortie, sur cette nav'difficile.....

la traditionnelle photo....

la traditionnelle photo....

4ème plongée dimanche matin: LE DONATOR

Pas de bémol sur Porquerolles !
Pas de bémol sur Porquerolles !

L’épave du Donator est une des plus belles de méditerranée.

des épaves d'exceptions, souvent parcourues de violents courants, mais toujours un plaisir à plonger !

des épaves d'exceptions, souvent parcourues de violents courants, mais toujours un plaisir à plonger !

Le navire cargo, construit en 1931 en Norvège, d’une longueur de 78 mètres, a coulé peu de temps après la fin de la 2nde guerre mondiale, le 10 novembre 1945, en moins de cinq minutes, en percutant une mine dérivante sans que le commandant ait pu envoyer le moindre message de détresse. Un avion a repéré le naufrage et va permettre aux secours de récupérer l’équipe. Moins d’un mois plus tard, le Grec a coulé dans les mêmes circonstances, à quelques encablures du Donator.

une curiosité, la "baignoire" du capitaine.....

une curiosité, la "baignoire" du capitaine.....

 Comme le Donator, ce petit cargo était armé en pinardier. Il a coulé de la même façon, après avoir heurté une mine, juste après la fin de la deuxième guerre mondiale. Sa proue est orientée vers Porquerolles. Les barreaux de ses coursives  sont couverts de gorgones immenses qui donnent à l’épave ses magnifiques couleurs.
L’épave repose sur un fond de sable clair à 48 mètres de profondeur. 
 

une gorgone pourpre bicolore, rare ailleurs mais courante ici...

une gorgone pourpre bicolore, rare ailleurs mais courante ici...

L’épave est posée sur un désert de sable, bien droit sur sa quille. Elle est magnifiquement colonisée (mérous, dentis, daurades…). Les coursives sont envahies par les gorgones rouges et jaunes qui se dressent majestueusement dans le bleu. La poupe est magnifique.

superbe !

superbe !

Après un brief complet et un rappel exhaustif des consignes de sécurité, nous nous sommes mis à l’eau pour aller explorer une des plus belles et mythiques épaves de Méditerranée.

ces couleurs n'existent que sous la mer, l'esprit voilé par une subtile narcose...

ces couleurs n'existent que sous la mer, l'esprit voilé par une subtile narcose...

fin de plongée pour Eric, désaturation en cours....

fin de plongée pour Eric, désaturation en cours....

fin de plongée et récupération des plongeurs, le DP veille...

fin de plongée et récupération des plongeurs, le DP veille...

ordre et beauté, luxe, calme et volupté.....

ordre et beauté, luxe, calme et volupté.....

5ème plongée dimanche après-midi : SEC de la JEAUNE GARDE

Pas de bémol sur Porquerolles !
une belle plongée en perspective !

une belle plongée en perspective !

en explo sur le sec....

en explo sur le sec....

avec un mérou en embuscade dans une faille....

avec un mérou en embuscade dans une faille....

Tout proche de l’épave du Cimentier, ce site est situé entre l’ile de Porrquerolles et la presqu’île de Giens et s’étire sur toute une chaine de montagne sous-marine dont le sec de la Jeaune Garde est le premier. De nombreuses roches très massives, presque une succesion de petits secs visibles les uns les autres.
Profondeur de -12 à -25/30 mètres max.
 

des oscarelles bleu violet tapissent la roche

des oscarelles bleu violet tapissent la roche

une gorgone jaune....

une gorgone jaune....

et revoila notre copain le poulpe !

et revoila notre copain le poulpe !

un dernier coucher de soleil, on ne s'en lasse pas !

un dernier coucher de soleil, on ne s'en lasse pas !

6ème plongée lundi matin : le sec des murènes

la jaume garde, beaucoup plus calme que samedi...

la jaume garde, beaucoup plus calme que samedi...

mise à l'eau pour Geneviève & Stéphane

mise à l'eau pour Geneviève & Stéphane

le sec porte bien son nom...

le sec porte bien son nom...

les murènes y sont en effet nombreuses... mais pas que !

les murènes y sont en effet nombreuses... mais pas que !

elles tiennent compagnie aux congres, dont la gueule est bien différente, aucune confusion possible.

elles tiennent compagnie aux congres, dont la gueule est bien différente, aucune confusion possible.

un oeuf de roussette, pris dans les gorgones...

un oeuf de roussette, pris dans les gorgones...

et puisqu'on parle du squale.....

et puisqu'on parle du squale.....

une magnifique anémome charnue....

une magnifique anémome charnue....

et pas loin cette superbe flabelline....

et pas loin cette superbe flabelline....

et des gorgones, encore et encore....

et des gorgones, encore et encore....

il faut aussi décoler les yeux de la roche, pour apercevoir ce mérou...

il faut aussi décoler les yeux de la roche, pour apercevoir ce mérou...

ou ce trait d'argent, un barracuda...

ou ce trait d'argent, un barracuda...

Pas de bémol sur Porquerolles !
bon, faut bien l'envoyer, ce sac....

bon, faut bien l'envoyer, ce sac....

désaturation zen, cool attitude...

désaturation zen, cool attitude...

Un excellent week-end qui a permis à chacun de faire un beau break et de se ressourcer.

Merci Stéphane notre super DP qui a joué son rôle d’une main de maître (comme d’habitude !) et qui a délivré des leçons de théorie de haut niveau aux trois élèves du groupe (Lara, Pascal et Jérôme) ! Merci Eric notre deuxième super formateur !

Salut ! Porquerolles.....

Salut ! Porquerolles.....

Partager cet article
Repost0

commentaires