Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 19:42

Rock'n'Goul


CIMG9204

La vasque d'entrée du Goul du Pont, photo Stéphane Simonet
 

Participants: Sylvain Dupuy, Gilles Froment, Stéphane Simonet.

 

 

3 plongeurs, 2 recycleurs, un bi 2x18 de mélange normoxique, 9 blocs de décompression, une remorque entière de matériel et un monospace où on cherche un peu de place disponible, voilà ce qui était rassemblé au bord de la vasque transparente du Goul du Pont, cet avant dernier mercredi de décembre.


DSC01348
les bouteilles relais attendent les porteurs, photo Gilles Froment

 

L'objectif: descente dans le grand puits, au-delà de 80 m, avec une plongée de plusieurs heures à la clé.La plongée précédente à – 91 m avait donné l'envie d'y retourner mieux armé pour la profondeur.

 

Hélas...

 

Tout avait bien commencé. Les blocs étiquetés furent rapidement déchargés, pesés et équilibrés avant d'attendre au bord de la vasque ou dans l'eau que les porteurs les déposent aux profondeurs adéquates.

Grand Gol 23 décembre 09 009
conciliabule autour de l'équilibrage d'un relais, photo Stéphane Simonet

 En moins d'une heure et demi, le dispositif était dans l'eau, et tout en avalant pâté au poivre vert et plats réshydratés, nous contemplions avec envie l'eau cristalline.

DSC01344
les goinfres en action, photo GillesFroment

 Je ne sais plus lequel des trois lança, en guise de bonne vanne: " manquerait plus qu'avec la crue, l'étroiture soit bouchée..."

les sourires se figent, les regards se croisent et dans nos yeux on doit pouvoir lire un soupçon d'inquiètude...


DSC01376
préparation des plongeurs de soutien, photo Gilles Froment
 

On ne le saura qu'en allant voir. Nous nous répartissons les missions:


DSC01369
Stéphane se prépare...en tachant de ne rien oublier ! photo Gilles Froment 

  • Sylvain emportera une 18 litres de trimix 24/40 à 57 m, une 12 litres de trimix 33/29 à 39 m, une 2 litres d'argon pour le vêtement sec et une batterie pour le chauffage.

    DSC01379
    Sylvain, sherpa des profondeurs, photo Gilles Froment

  • Pour ma part, je déposerai une 10 litres de trimix 40/19 à 30 m, une 15 litres et une 11 litres de nitrox 50 à 21 m ainsi qu'une 15 litres de N73 à 12 m. J'en profiterai pour placer l'oxygène à – 6 en partant.

    DSC01377
    Stéphane devant ses relais....photo Gilles Froment

 

Lorsque Sylvain ressortira, il croisera probablement Gilles dans la galerie. J'assurerai une seconde plongée à T0 + 1h pour le rejoindre vers 30 m au palier, afin de prendre les infos et commencer à ressortir les blocs, aidé par Sylvain qui se contentera de sortir les bouteilles de l'étroiture à -12.

bref, un plan rodé, huilé, maîtrisé,superbe.....

 

A tout seigneur tout honneur, c'est donc notre président qui ouvre le feu et entame sa plongée.

DSC01384
Départ de Sylvain pour les profondeurs, phot Gilles Froment


 J'attends quelques minutes, et avant de me charger comme une mule, je descends voir si ça passe...

 

En un coup d'oeil j'ai compris.

 

L'étroiture est devenue une fente de boite aux lettres, comblée par les galets remontés par la crue récente. Rage et désespoir, l'eau est si claire et nous sommes bloqués dès l'entrée !

Sylvain s'entête, mais lui et son bi 18 ne passeront pas ensemble.. Gilles encore moins avec le recycleur, la 20 litres de mélange 11/63 et tout le barda nécessaire à une plongée profonde.

Je fais signe à Sylvain de ressortir et vais annoncer la mauvaise nouvelle au plongeur de pointe: ce dernier accepte son sort avec flegme et rage contenue...

 

300 kilos de matériel déplacés pour rien, ça peut en agacer plus d'un...


 

Après conciliabule, le plan est réajusté: pointe abandonnée, Sylvain et moi on désobe et on tente une petite plongée. Si ça passe, Gilles ira faire une gentille balade à son tour, en profitant du bi 18 généreusement gonflé.

Et c'est parti !

 

Après avoir remonté les blocs, Sylvain se transforme en fox terrier et pousse les galets, visiblement motivé. Mais ça coince toujours. Je profite d'une pause du terrassier subaquatique pour m'introduire avec fourberie dans l'interstice: mon recycleur est plus petit que l'énorme scaphandre de Sylvain, et j'ai probablement été plus raisonnable que lui sur le chocolat... du coup, je passe !

 

Mon mineur de fond aquatique s'en trouve contrarié et reprend de plus belle son oeuvre de déblaiement... J'aurais pu l'abandonner lâchement à son sort et m'en aller dans la galerie profiter de cette eau limpide, mais ma conscience m'en empêcha... Je bousculais donc quelques galets afin de lui faire de la place et après quelques reptations d'anthologie, Sylvain franchit à son tour la serrure minérale.

 

Après les quelques 70 m de galerie, et quelques photos, nous basculions dans le puits où Sylvain me distança vite, pressé qu'il était d'aller flirter dans la zone des 60 m.

CIMG9226
en progression dans la galerie,Photo Sylvain Dupuy


 Quant à moi, avec un diluant air et un relais 6 litres bien tassé, ma cause était entendue: je stoppais à 40 m et me posais sur une lame rocheuse.

CIMG9244
la galerie est bien découpée dans le puits, photo Sylvain Dupuy

 Je décidais d'attendre le lascar pour filmer sa remontée, tel un Spielberg des profondeurs. Niveau cinéma, j'ai encore des progrès à faire...

CIMG9272

un vrai décor de film d'aventure ! photo Sylvain Dupuy
 

Sylvain remonte donc des profondeurs tel Prométhé ( regardez en face sa nouvelle lampe Led et vous comprendrez....) et nous remontons tranquillement le puits.

DSC01397
Bi 2 x 18 litres sur le dos, Sylvain vers - 40 m. Photo Stéphane Simonet

 Photos et films rythment la progression. Sylvain a un peu d'avance et j'en profite pour éteindre mes phares et suivre son halo.


CIMG9285
de retour dans la galerie menant vers la sortie, photo Sylvain Dupuy


CIMG9279
la buse de captage en haut du puits vers - 18 m, photo Sylvain Dupuy
 

Belle, très belle plongée...

 

Sauf qu'arrivé à – 12 m, les galets ont glissés.... et bouchent l'étroiture, ça ne passe plus !!

Heureusesement que ce n'est pas la première fois, on finirait presque par s'inquiéter. Le bi affiche encore 120 bars, mon recycleur m'offre encore 2 ou 3 bonnes heures d'autonomie, zen !


DSC01403
Sylvain devant l'étroiture: c'est par ou la sortie ? photo Stéphane Simonet
 

Et on poussa encore ces maudits galets pour faire de la place et pouvoir sortir. Ça fera quand même une jolie photo !

DSC01391
une bulle d'air coincée au plafond...pas comme nous, heureusement ! photo Sylvain Dupuy

Et merci à Sylvain pour m'avoir sorti de cette ratière, bien coincé que j'étais. Bien fait finalement de l'avoir attendu à l'aller...


CIMG9313
Sortie laborieuse dans les galets, photo Sylvain Dupuy quim'aidera quand même après !
 

Émersion après 1h 15 de plongée, devant Gilles qui manifeste un peu d'impatience: grosse envie d'aller plonger, apparemment.

DSC01408
retour des fox-terriers, photo Gilles Froment

 Le bi 18 change d'épaule, et Gilles s'en va à son tour musarder sous la terre.

Grand Gol 23 décembre 09 021
Départ de Gilles pour sa plongée, photo Stéphane Simonet

 Pendant ce temps là, déshabillage et rangement des bouteilles de tout à l'heure qui n'auront pas servi... Ce sera pour la prochaine fois, quand Dame nature sera disposée à se laisser séduire..

 

Notre plongeur de pointe sortira à la nuit, sous la pluie. Tiens, d'ailleurs le lavoir à côté du Goul de la Tannerie est très joli la nuit sous la pluie, je vous le recommande.


Grand Gol 23 décembre 09 036
le lavoir du Goul de la Tannerie, à proximité du Goul du Pont, photo Stéphane Simonet


CIMG9340
le lavoir depuis la Tannerie, photo Sylvain Dupuy
 

Notre objectif est raté mais nous avons passé un belle journée, bien plongé malgré tout, et surtout nous reviendrons !

 

 

Stéphane Simonet

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by plongeur - dans CR des sorties
commenter cet article

commentaires