Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 20:11

    Joseph

 

 

 

in-memoriam-Joseph 0338

                                  Joseph, discret comme à son habitude, à Louxor...

 

 

Il nous a quittés le 7 février dernier, à 84 ans.Comment en quelques lignes rendre hommage à l'homme, au pompier, au plongeur qu'il fut ? Mission difficile, bien plus en tous cas que de relater nos plongées au fil de ces années.... Ce qui restera quoi qu'il en soit, c'est son inaltérable sourire et sa gentillesse... Maintenant qu'il repose auprès de son épouse partie 2 ans auparavant, prenons quelques minutes pour remonter le temps...

 

Joseph intègre le corps des sapeurs-pompiers de Lyon en 1955, à l'âge de 25 ans.Maître nageur sauveteur, il intègre bien vite une spécialité nouvelle au Bataillon, la plongée subaquatique. Il est stagiaire lors du tout premier stage de Scaphandrier Autonome Léger organisé à Lyon, en juin 1962.

 

 

 

1962 stage SAL 5 au 16 juin Machulski Guérin Moine Fanfa

               1er stage de formation SAL au Bataillon: Joseph, alors élève, est le premier debout en partant de la gauche.

 

 

 

Passionné et dynamique, il devient chef de plongée l'année suivante, et encadrera de nombreux stages jusqu'en 1974.

 

 

 

stage

              Toujours 1er debout à gauche, Joseph lors d'un stage qu'il encadra comme chef de plongée

 

 

 Il cessera son activité de plongeur opérationnel en 1983, après 21 ans passés sous les eaux du Rhône et de la Saone.

 

 

 

joseph inter

                         Joseph, au centre, lors d'une intervention. La technique, la condition physique et le mental s'imposaient  à cette époque pour utiliser un matériel rustique et rudimentaire...

 

 

 

Mais une passion ne s'arrête jamais, et c'est au sein de l'ASSP plongée qu'il poursuit son parcours sous-marin, en méditerranée ou dans les eaux plus chaudes du golf d'Eilat en 1988,  d'Hurgada en 1989 ou bien encore au pied de la Montagne Pelée en Martinique en 1990, sans oublier un séjour au milieu des parfums de havane ( lui qui ne fumait pas !) à Cuba en 1996.

 

 

in-memoriam-Joseph 0326

                         Sur une plage de l'Ile aux Fleurs, se préparant avant de partir plonger.

 

 

Moniteur de plongée attentif mais discret, nombreux sont nos adhérents d'aujourd'hui qui passèrent leurs niveaux ( ou échelon à l'époque ) sous sa bienveillance.

 

 

 

HURGADA 1995-JOSEPH-Pierre LOGVINOF-LE CAPITAINE du BATEAU.

                      A Hurgada en 1995, au milieu de la mer Rouge: sourire inamovible, comme toujours.   

 

 

 

Mais plutôt que de longs discours, je vous laisse la parole, à vous, qui, part votre présence ou un appel téléphonique, étiez à ses côtés au bout du chemin. Voici quelques extraits des messages échangés par courriel ces dernières semaines. Plus que le reste, ils décrivent Joseph sans fard ni maquillage:

 

" ...La roue de la vie n'a pas ralenti pour Joseph, qui fut un ami, un maître, un exemple...

 

 

"... Je garde des souvenirs de cet homme intègre, ouvert aux autres et posé..."

 

 

"...Joseph était l'expression de cette solidarité qui unit les plongeurs par la pratique d'une activité particulière et des relations qui dépassent les discussions de comptoir..."

 

 

"...Il faut avoir eu une vie  remplie et bien équilibrée pour arriver avec cette sérénité au bout du chemin..."

 

 

"...Je lui ai redit l'attachement et l'amitié que tout le monde lui portait, tant chez les pompiers que chez les plongeurs. Il m'a de nouveau serré la main..."

 

 

  jo

                       Salut Joseph

 

 

Merci à tous pour vos recherches iconographiques, et en particuliers Gilles, Edgar, Nadine, Daniel et Patrick.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by plongeur - dans Info
commenter cet article

commentaires

ROYON 14/02/2014 10:41

Je me souviens de Joseph au cours de nos séances d'entrainements à la piscine de l'ESSA, toujours là pour nous donner le bon conseil afin de devenir de meilleurs plongeurs, mais aussi de son
sourire inchangé lorsque je l'ai revu l'an dernier chez lui (et de sa caravane près du potager chez lui ou nous aimions jouer avec mes soeurs dans notre enfance lorsque mes parents finissaient le
repas sous les arbres avec Jo et Bichette).

Merci Joseph pour tout ça.

(et Merci à Steph pour cet article est ces photos)