Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 15:47

CR WEEK END PLONGEE AU LAVANDOU

 

ss plage

           La plage de St Clair a la tombée du jour...Douceur et quiétude, face au Iles, évidemment.         Photo Stéphane Simonet

 

 

Dates = 11-12-13 avril 2014

Lieu = LAVANDOU

16 participants dont 10 plongeurs.

 

 

 

banderole

          La traditionnelle photo de groupe: Edgar, Maryline,Thibaut, Gilles, Florence,Hervé, Geneviève, Stéphane, Fabrice et Carole.

 

 

Liste des participants (plongeurs et accompagnateurs) au week-end:

-          Gilles (P) et Isabelle (A) Froment

-          Hervé Lichtfouse (P)

-          Geneviève (P) et Stéphane Simonet (P)

-          Ginette (A) et Patrick Beau (A)

-          Marilyne Gueydon (P)

-          Monique (A) et Edgar Royon (P)

-          Thibaut Royon (P) et Julie (A)

-          Florence (P) et Agathe (A) Royon

-          2 amis de Stéphane et Geneviève, Carole Jurine (P) et Fabrice Brechenmacher (P)

 

Hébergement en pension complète  à la Maison familiale les Pins Penchés, Bd de la Baleine, Plage de Saint Clair, Le Lavandou. (http://www.ot-lelavandou.fr/nos-hebergements/villages-vacances/les-pins-penches.htm )

 

 

gf sun shine

            Lever de l'astre solaire sur la baie du Lavandou, les Pins Penchés s'éveillent tout juste... photo Gilles Froment 

 

 

ð  Très bien située, à quelques mètres de la plage à laquelle on accède directement. Dans un parc ombragé. A 10 minutes à pieds du club de plongée en empruntant le sentier du littoral. Tout le week end peut se faire sans emprunter la voiture…

ð  Des chambres très simples en dortoirs mais très propres. Bonne cuisine.

ð  Possibilité de se faire faire un massage ayurvédique dans une yourte installée dans le jardin. Certains ont essayé. Top !

 

A noter, déjeuner vendredi midi  au restaurant Le Parma Pizzeria (Quai Baptistin Pins). Dans le port, proche du club de plongée. Bon rapport qualité prix.

 

Club de plongée = Lavandou Plongée, Quai du Labbé, Nouveau Port, Le Lavandou.

(http://www.lavandou-plongee.com/)

 

 

hl flou

         Etrange impression, celle de voir le plongeur derrière une vitre d'aquarium..... la mise au point s'est faite sur les petites bulles collées sur le hublot du caisson, donnant ce flou très artistique...      Photo Hervé Lichtfouse

 

 

 

ð  Bateau Kenavo II : vedette spacieuse pouvant accueillir 36 plongeurs. Petit détail = il y a des toilettes à bord, très agréable ! Nous avons eu la chance d’être, pour chaque sortie, peu nombreux sur le bateau

ð  Equipe sympathique, sérieuse et très pro. Briefing complets avant chaque plongée. La sécurité est au RDV avant, pendant et après.

 

 

pele mele 1

     L'équipe se prépare à bord du Kénavo: Florence, Edgar ebout, Stéphane penché en avant et Geneviève, assise de dos. En médaillon, Patrick dans la cabine du pilote, hervé sous son bonnet à damier et Thibaut, attentif...   Photos Gilles Froment

 

 

 

ascidie blanche

        Nouvel appareil, nouvelles possibilités... En particulier une bague macro permettant à Gilles de figer cette ascidie blanche ou Phallusia Mamillata. Pouvant atteindre 20 cm de haut, on peut la trouver jusqu'à 200 m de profondeur. Animal filtreur, les cils visibles autour du siphon aspirant permettent de refouler des objets de trop grande taille. La tunique qui recouvre le corps de l'animal, composée de substances organiques & inorganiques est appelé "cellulose animale" ou tunicine, qui normalement caractérise le monde végétal...

 

 

 

hl comatule

   Autre ascidie, mais rouge cette fois ci ! l' Halocynthia papillosa, qui fuit la lumière trop vive. Sa tunique est toujours propre, car l'animal dispose d'un arsenal chimique lui offrant un "antifouling" que bien des bateaux lui envieraient ! Il peut filtre des particules allant jusqu'à moins d'un micron...  Halocynthia cotoie ici une dentelle de Neptune et une comatule de Méditerranée ( en haut ). Pas sur qu'Hervé l'ai vu au moment de prendre la photo... Cette Antedon mediterranea se rencontre de 10 à 80 m de fond, à l'abris de la lumière. Benthique ( vivant sur le fond ) et sédentaire, il filtre ses proies grâce aux cirres disposés sur ses 10 bras.

 

 

 

Plongées effectuées :

Vendredi après midi = L’île de la Fourmigue.

Située en pleine mer, il s’agit d’un minuscule rocher perdu dans la baie du Lavandou,  à 3 km de la côte. Elle abrite l’épave du Spahis situé à 18-25 m de profondeur. Il s’agit d’un vapeur de 53 m de long qui a fait naufrage en 1887 en entrant en collision avec l’île une nuit d’orage.  

 

 

hl nacre posi dentelle

 Toute la Méditerranée pourrait être symbolisée sur cette photo: Une grande nacre, ornée d'une dentelle de Neptune au milieu des posidonies. Tirant son nom du dieu Poseïdon, cette plante à fleur est une espèce protégée par arrêté ministériel du 19 juillet 1988. Les feuilles mortes de posidonies s'entassent sur le bord de plages, formant des banquettes compactes empêchant l'érosion du sable. Plus de posidonies, plus de plages ! photo Hervé Lichtfouse

 

 

 

hl nacre

Cette Pinna nobilis ou grande nacre est le plus grand bivalve de Méditerranée, pouvant atteindre 1 m de long. Photographiée par Hervé, plantée dans le sable, elle est ici couverte de concrétions.C'est également une espèce protégée depuis 1992.Les romains fabriquaient des boutons avec sa nacre, et des vêtements avec son byssus, un réseau de filaments qui lui permettent de se déplacer et de s'ancrer dans le sable. La reine Victoria portait des gants en byssus, et la légende veut qu'il servit à tisser la Toison d'or.......

 

 

Une plongée sans difficulté : l’épave est l’une des rares de la côte d’Azur à être accessible dès le Niveau 1. On la découvre dès 10-12 mètres de profondeur. Elle n’est pas en très bon état… Seule la proue est dans un état de conservation intéressant. Couchée sur bâbord, elle nous offre son gros cabestan central et ses chaumards.  Le bois du pont a disparu laissant le bardage à nu. L’herbier de posidonie recouvre les alentours du site.

 

 

gf à identifier boule jaune

     Difficile d'identifier à coup sur tous les mystères sous-marin, mais il semble que Gilles photographia ici une ascidie nommée Aplidium proliférum ou ascidie coliniale ovoïde... On ne la trouvera guère au-delà de 30 m de profondeur. Elle intéresse les médecins car on peut en extraire une molécule, l'aplidine, à la propriété anti-tumorale. l'aplidine est en effet un agent inducteur de la mort cellulaire des cellules leucémiques, faisant l'objet d'études cliniques poussées...

 

 

 

gf anémone macro

                  Voici une anémone charnue ou Cribinopsis crassa, qui ne vit qu'en Méditerranée. Ses tentacules urticants lui permettent de capturer ses proies, mais elle tolère quelques crevettes pour lui faire son ménage. Elle abrite également des algues vertes ( zooxanthelles) qui lui donnent sa couleur.             photo Gilles Froment

 

 

 

gf à identifier

     Gilles semble posséder l'art de dénicher des espèces improbables. Impossible pour l'instant d'identifier cette éponge (?) dans les diverses bases de données internet. Si un naturaliste a la réponse... Mais qu'importe, elle est superbe........

 

 

 

 

hl gorgone et anémones jaunes

         Mariage du jaune et du rouge, entre anémones encroutantes et gorgones. photo Hervé Lichtfouse.

 

 

 

 

hl castagnole

         Explosion de couleurs encore avec ses castagnoles évoluant au milieu des éponges et des ascidies.  Photo  Hervé Lichtfouse. 

 

 

 

 

hl murèbe dentelle

   Cette murène orne l'entrée de sa grotte avec un bouquet de dentelle de Neptune.... Photo Hervé Lichtfouse 

 

 

 

Samedi matin = La Pointe de La Croix, au sud est de Port Cros. Longue  arrête rocheuse de quelques mètres de haut, entourée de posidonie.

 

 

gf dentelle faux corail

      La dentelle de Neptune, depuis le temps que j'en parle, il serait temps de la présenter. Reteporella grimaldi se trouve dans les zones sombres entre 10 et 70 m. Chaque individu, la zoécie, fait partie d'un réseau finement ajouré formant la colonie ou zoarium. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une espèce dédiée au prince Albert 1er de Monaco... Notre dentelle s'enroule ici autour d'un Myriapora truncata ou faux corail,en opposition au corail rouge, de grande valeur. photo Gilles Froment

 

 

 

gf polypes

       Et si on s'approche encore plus prêt, on peut appercevoir sur ce faux corail les zoïdes sortant du squelette calcaire. Ces "plumeaux" filtrent l'eau de mer à la recherche de nourriture.... photo Gilles Froment

 

 

 

gf doris bleu      Restons dans le minuscule avec ces 2 doris céleste ou Felimare orsinii, évoulant sur une éponge Scalarispongia scalaris dont ils se nourrissent. Cette éponge noire est souvent appelée "mauvaise éponge" car son réseau de fibres ( spongine) se déchire facilement... Impossible donc de la commercialiser. Le doris céleste lui doit son nom à sa couleur,bleu comme un ciel d'été. il n'en sécrète pas moins un mucus toxique pour se défendre.          photo Gilles Froment

 

 

 

 

Samedi après midi = La Pointe de la Galère

 

 

 

hl contre jour

            Descente en appesanteur dans le bleu, qu'allons nous décourvir ?    photo Hervé Lichtfouse

 

 

 

 

Dimanche matin = La Gabinière, au sud est de Port Cros.  Une profusion de gros mérous ! Des murènes, des langoustes…  Daurades en chasse en regardant vers le large. Une plongée dans une nuée de poissons.

 

duo spirographes

             un duo de spirographes, pour commencer, vu sous 2 angles différents par Gilles. les variations de couleurs de ces panaches flamboyants semblent infinies.... 

 

 

 

 

 

 

 

HL mérou

  L'epinephelus marginatus ou mérou brun est désormais partout chez lui dans le Var. Protégé depuis 1993, il redevient un compagnon de plongée presque quotidien.Sédentaire et curieux, il chasse à l'affut.  photo Hervé Lichtfouse.

 

 

 

gf mérou

     Ce mérou débonnaire semble prendre la pose pour Gilles.... Il est couché au milieu d'une colonie de Caulerpa Racémosa. Venue d'australie dans les années 1990, il est possible que sa dissémination foudroyante soit la conséquence d'un accident d'aquariophilie ou d'une introduction volontaire.... c'est une espèce ingénieur d'écosystème puisque qu'elle génère un nouvel habitat: la prairie de caulerpes.Histoire à suivre...

 

 

 

pele mele 2

         La vie est riche sur les tombants... En médaillon à gauche, Hervé n'en finit pas de prendre des photos tandis que Maryline, à droite, fint son palier en révant... En bas, cet étrange étui est un oeuf de requin, de roussette pour être précis. Vous la trouvez sous le nom de saumonette chez le poissonnier. Lors de la ponte, la roussette rase le fond et les filaments situés à l'extrémité des oeufs viennent s'enrouler sur un rocher ou une gorgone et permettent l'extraction du ventre de l'animal. 285 jours plus tard, un bébé requin de 10 cm en sort.       photos Gilles & Hervé

 

 

 

hl araignée

         Déambulant sur le fond comme un char d'assault, voici la grande araignée de mer ou Maja squinado, donc la carapce peut atteindre 25 cm de long. elle a l'habitude de saisir des organismes (  algues, éponges,anémones etc ) avec ses pinces pour les accrocher sur des soies garnissant sa carapace et réaliser aini un "autocamouflage".....   photo Hervé Lichtfouse

 

 

 

Un week-end très agréable comme à chaque fois. Avec une météo très clémente !

Les photographes du groupe (Hervé et Gilles) ont encore fait de superbes photos que nous ne nous lasserons pas de regarder encore et encore…

 

                                                                                                                             Florence

 

 

 

hl spiro bleu et rouge

                         photo Hervé Lichtfouse

Partager cet article

Repost 0
Published by plongeur - dans CR des sorties
commenter cet article

commentaires

Carole 24/04/2014 22:11

Très beau CR qui retrace bien ce week-end sympathique et les magnifiques plongées que nous avons partagées.

A refaire avec plaisir...!