Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 20:41

CR de la sortie en plongée souterraine à Bourg St Andéol le 17 mars 2012

 
 
DSC04680
                       Le Grand Goul ( ou Goul du pont ) investie par la CRPS-RABA          Photo Gilles Froment
 
 
 
Participants : Gilles Froment et Stéphane Simonet
 
L’étroiture du Goul du pont, à – 12 m. Pour les lecteurs assidus de nos pérégrinations cavernicoles subaquatiques, c’est une zone bien connue : les plongeurs s’y coincent avec délice et négocient toujours des franchissements pour le moins pittoresques…
 
CIMG9313
                        un piège à plongeur ?                 photo Gilles Froment
 
Mais pour les grosses plongées, les « pointes », où la réussite repose sur un scaphandre conséquent pouvant faire frémir plus d’un haltérophile, ou pour les stages de découverte de l’activité, cette étroiture n’est guère un avantage. A force de racler, coincer, batailler, stresser… ça ne pouvait plus durer !
C’est pourquoi la CRPS-RABA, emmenée par Claude Bénistand et Michel Conte, décida d’organiser une nouvelle séance de désobtruction, en employant de gros moyens.
Les plongeurs cavernicoles de la section, utilisateurs réguliers du lieu, ne pouvaient faire moins que de rejoindre le théâtre des opérations…
 
DSC04697
                       Une opératon de sécurisation d'envergure, orchestrée par la Commission Régionale de plongée 
                       Souterraine RABA.                     Photo Gilles Froment
 
 
Et c’est donc à 10 h précise que Gilles et moi-même arrivons sur place, où les hostilités débutent déjà : une chèvre surmontée d’un treuil électrique est spittée sur la margelle et haubanée, des échelles sont en place pour descendre dans la vasque à moitié vidée par la sécheresse précoce, des poubelles percées reliées aux sacs de relevage de 100 litres sont à l’eau, tenus en laisse par des cordes statiques. Un petit barnum pour le café et un balisage digne d’une intervention de secours complètent le paysage, et sous le pont du chemin de fer le compresseur de la commission ronfle en cadence. Bref, un chantier. Un vrai…
 
Cette vidéo vous donnera un apperçu du projet:
 
 
Les poignées de main échangées et la prise d’infos réalisée, je dois déjà sauter dans mon volume : avant que l’eau ne deviennent trop chargée, je veux profiter de l’eau claire ( bof…) pour faire quelques plans vidéos. Vite, le néoprène est enfilé, le bi 7 sur le dos et l’appareil rejoint son caisson. Je complète l’équipement dans la vasque où les premiers plongeurs travaillent déjà et je me laisse couler vers le fond. A l’étroiture l’eau est à peu près claire et permet une prise de vue, mais il ne faut pas traîner. Le temps de récupérer une poubelle, de la perdre, de retrouver mon plongeur modèle et de redescendre, l’eau est bien chargée. Vite, vite filmer ! Mon phare principal me lâche à ce moment là ( jusque là rien d’anormal…) et je passe sur ma lampe de secours. Mon modèle attaque alors son fastidieux travail de ramassage des cailloux et je peux faire 2 à 3 minutes de film, dont 45 secondes environ se révèleront à peine exploitables au montage. La vasque ressemble à une tasse de café….
 
Je ressorts. Le « bell man » m’interpelle :
 
  • « tu poses ton bi et tu remplaces pour tirer les poubelles ! »
  • « Chef, oui, chef ! »

 

022

                       Les poubelles en surface, il faut les pousser sous la grue             Photo Michel Conte

               
Desob Pont BSA 17-03-2012 (38)
                              Les plongeurs se transforment en manutentionnaires                 Photo Michel Conte    
 
               
Je quitte le vêtement sec pour enfiler un Waders et repart au turbin : les plongeurs remplissent des poubelles de galets, gonflent les sacs de relevage et envoient un signal sur la corde : nous tirons alors l’ensemble (poubelle sac et plongeur ! ) vers la surface pour pousser la poubelle pleine sous le treuil qui hisse la charge sur la margelle. Les galets passent alors de l'autre côté et on recommence.                                                                                                                                                                                                          
                                                                                                                                                                                                      
Desob Pont BSA 17-03-2012 (100)
                       L'arrivée des sacs de relevage et des plongeurs                          photo Michel Conte
                                                                                                                                                                                                                              A 13 heures c’est la pause casse-croûte. On en profite pour parler… plongée, recycleur, mélanges et autres jouets.
                              
Desob Pont BSA 17-03-2012 (67)
                         l'équipe après la pause déjeuner              Photo Michel Conte
 
 
Et ça repart ! Gilles plonge à son tour dans la purée de poix et se transforme en manutentionnaire chargeur subaquatique, en collaboration avec Xavier Ménicus : chacun sa poubelle et que le meilleur gagne !
                                                     
 
                                                  Desob Pont BSA 17-03-2012 (86)
                                                  Gilles descend dans la vasque                      photo Michel Conte
                                                                                                                                                                                                     
038
                         Des conditions de plongée difficiles                          Photo Stéphane Simonet
 
                                                                                                                                                                      
Tout s’arrête en fin d’après midi vers 17 h pour plier le matériel. Nous mangeons tous ensemble au gîte à Pont St Esprit où toute l’équipe passera la nuit, avant de reprendre le chantier le lendemain. Nous prenons congés vers 22h 30 pour rentrer sur Lyon, un peu fatigués mais ravis d’avoir donné un petit coup de main pour cette opération.
                                           
Desob Pont BSA 17-03-2012 (57)
                                              Gilles et Stéphane à la manoeuvre       photo Michel Conte 
 
 
Nous apprendrons le dimanche via internet que nos compères n’ont pas faibli : sous la pluie ils ont continué à vider les galets de la vasque, et sorti de gros blocs potentiellement dangereux, qui auraient pu boucher l’entrée.
                            
Desob Pont BSA 18-03-2012 (51)
                         7 m3 de galets sorrtis de la vasque !          photo Michel Conte
 
Bravo à tous et merci. La porte des profondeurs, longtemps fermée, puis partiellement entre ouverte, vient de s’ouvrir en grand sur l’aventure…
                        
Capture
 

Partager cet article

Repost 0
Published by plongeur - dans CR des sorties
commenter cet article

commentaires